Comment ne pas faire de craquage alimentaire

 

craquage alimentaire

 

Et oui, je suis diététicienne mais avant tout une personne normale !
Je ne mange pas que des graines et des légumes !
J’aime le chocolat, les frites, les Big Mac et je suis fan du coca rouge !

Vous aussi, vous êtes gourmande ? Vous aimez le chocolat, les fraises tagada ou autre ?

Est-ce quue vous faites craquages sur craquages alimentaires en vous disant que c’est la dernière fois ?

Vous allez être raisonnable à partir de demain mais au moindre tracas, stress, c’est la rechute. Vous recraquer !!!

Comment mettre fin à cette spirale de craquage alimentaire ?

Comment gérer ces instants de plaisirs pour qu’ils ne dégénèrent pas en un énorme craquage alimentaire ?

Je vous explique dans mon article 3 points à « travailler » pour arrêter de faire des craquages alimentaires.

 

[scint1]

1. Pourquoi faites-vous des craquages alimentaires ?

Vous faites craquages sur craquages alimentaires. Pourquoi ?

C’est peut-être chiant mais il est important de trouver la réponse à cette question.

Si c’est parce que vous êtes juste ultra gourmande, passez directement au 3ème point.

Si c’est pour combler un vide, vous sentir mieux parce que vous êtes stressée, par ennui ou ce genre de chose, voilà les 2 choses à  faire pour arrêter de faire des craquages alimentaires.

  • Identifiez l’évènement qui génère ce besoin de vous jeter sur la nourriture.
  • Trouvez une solution pour « mieux vivre » avec ces évènements : méditation, sport, etc.

 

2. Un doudou pour arrêter les craquages alimentaires

Vous devez trouver une alternative pour vous sentir bien autrement que par la nourriture.

Ainsi, vous devez trouver votre doudou.

Ça peut être boire une tisane, aller marcher, avoir des pensées positives, faire de la méditation, peu importe. A partir du moment que ça vous fait du bien.

 

3. Planifier vos repas plaisirs pour ne pas faire de craquage alimentaire

Même si on est des adultes, on reste des enfants concernant l’alimentation.

Je m’explique.  
Il suffit de nous dire qu’on n’a pas le droit de manger tel aliment (par exemple, arrêt du nutella) pour en avoir encore plus envie que d’habitude.

Résultat, vous vous jeter dessus car l’interdit créée le désir.

Donc que faut-il faire pour ne pas craquer ?

Il est essentiel de PLANIFIER ces moments de plaisirs.

Si vous savez que vous allez vous faire plaisir le week-end, ça sera plus facile de ne pas craquer en semaine parce que vous savez que ce que vous ne mangez pas immédiatement, vous allez vous rattraper le week-end.

Vous ne vous privez pas. C’est juste reporter.

Ainsi, vous mettez fin à la fois à la frustration et à la culpabilité.

 

Conclusion pour arrêter les craquages alimentaires

J’ai moi-même mis en pratique ces 3 points pour stopper mes craquages alimentaires.

Et je partais de très loin !

1 tablette de chocolat à mon réveil avant le petit-déjeuner, 4 cannettes de coca rouge et bounty, kinder bueno et magnum quasiment quotidiennement pendant quelques années.

DONC SI J’AI REUSSI, VOUS REUSSIREZ AUSSI !

Mon conseil :  Soyez honnête avec vous-même, on a tous des faiblesses, ce n’est pas grave. L’important est de trouver une alternative à la nourriture pour ne plus craquer.

[scint2]

 

Vous avez aimé « Comment ne pas faire de craquage alimentaire»

Voici 3 autres articles que vous apprécierez :

     Comment Christelle a arrêté de grignoter

     Mon programme détox après les fêtes

     Pourquoi écouter son corps pour perdre du poids

 

C’était  « Comment ne pas faire de craquage alimentaire»

A votre bien-être… Sophie

 

P.S. : Si cet article «Comment ne pas faire de craquage alimentaire» vous a plus, cliquez sur j’aime. J’en serai ravie.

1 Commentaire

    • bertrand sur février 9, 2018 à 2:41
    • Répondre

    Tu m’as donne faim avec ta photo de BigMac LOL
    Chez moi, c’est simple…
    Il n’y a pas de Macdo, donc pas de tentation 🙂
    Je vais d’ailleurs manger Vegan ce soir, avant d’aller soulever quelques poids a la gym.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :