Vous ne voulez pas « accepter » votre corps

accepter son corps

 

« Je n’aime pas mon corps » , « Je ne m’aime pas comme je suis », « Je dois me mettre au régime ».

Vous vous êtes déjà dit ces phrases mais vous ne savez pas quoi faire.

Et si LA SOLUTION était simplement d’accepter votre corps ?

Je ne dis pas que c’est facile mais ça serait peut-être une meilleure solution que de vous lancer dans un énième régime qui ne marchera pas.

Et vous le savez au fond de vous…

Presque tous les « problèmes alimentaires » des femmes se résument à des problèmes « déguisés » d’image corporelle .

L’insatisfaction permanente du corps représente LE carburant qui conduit à la fois à un cycle de régime-restriction-pulsion alimentaire et principalement à l’alimentation émotionnelle.

 

[scint1]

Vos raisons pour ne pas accepter votre corps

Le principal problème…

J’ai remarqué que beaucoup de femmes (moi y compris) ne faisaient pas le travail de développer l’amour de leur corps et de leur silhouette parce qu’elles avaient des objections conscientes (ou inconscientes) à l’idée d’accepter leur corps.

Des objections comme …

1. « M’aimer tel quel, me fera devenir ou me maintiendra grosse »
2. « M’aimer avec ce corps et ce poids n’est pas possible »
3. « Mais personne d’autre ne m’aimera avec ce corps et ce poids »
4. « Mais ma santé ! »
Etc.

Puisque les êtres humains ne font généralement rien tant que leurs objections n’ont pas été traitées en premier…

La première étape pour réussir à accepter votre corps est d’identifier les raisons qui vous font vous sentir honteuse de votre corps, et de remettre en cause la véracité de ces croyances.

Commençons maintenant…

1. « M’aimer tel quel, me fera devenir ou me maintiendra grosse »

Intéressant … Est-ce que haïr votre corps pendant toutes ces années vous a permis de perdre du poids de manière permanente ?

Est-ce que ça vous à « motiver » à adopter des comportements alimentaires sains sur le long terme ? C’est-à-dire que vous êtes définitivement sorties du cycle de régime-restriction-pulsion alimentaire et de l’alimentation émotionnelle.

Je suppose que non …
C’est une objection commune à l’abandon de l’échelle. Les femmes pensent souvent qu’abandonner l’échelle = prise de poids.

 

2. « Je ne vois pas comment je pourrais m’aimer avec ce corps et ce poids »

Pourquoi supposer qu’il est impossible de faire quelque chose avant de s’engager réellement dans la réussite de cette chose ? C’est très fréquent, la peur de l’échec.

Mais savez-vous que 90% des gens qui suivent un régime, reprennent leur poids, si ce n’est plus ?

Ce que je veux vous faire comprendre.

Ok, accepter votre corps n’est pas une chose facile et ne se fera pas du jour au lendemain.
Mais compte tenu des statistiques qui sont assez claires sur les régimes amaigrissants, vous avec plus de chance de parvenir à accepter votre corps que de réussir à tenir un régime à vie.

 

 3. « Mais personne d’autre ne m’aimera avec ce corps et ce poids »

Ahhh nous arrivons maintenant à la racine du problème, la peur du jugement des autres !

Sachez que vous aimer ne vous fera pas grossir et que vous haïr ne vous rendra pas mince.

Sachez que votre poids n’a strictement aucun impact sur la manière dont les autres ressentent votre poids !  

Mais …
Vos sentiments au sujet de votre corps peuvent avoir un impact sur votre capacité à être agréable auprès de votre entourage.

 

4. « Mais ma santé ! »

Encore une fois …Vous aimer ne vous fera pas grossir (ou ne détériorera pas votre santé), et vous haïr ne vous rendra pas mince (ou en meilleur santé).

En fait, je pourrais facilement dire que le contraire est vrai, au moins au niveau de la santé.

Un point essentiel… votre « mauvaise » santé n’est pas une raison valable pour haïr votre corps !

 

Conclusion

Les objections que vous avez pour vous aimer, c’est-à-dire les raisons pour lesquelles vous vous dites que vous ne devriez pas aimer votre corps comme il est actuellement, constituent votre plus grand obstacle pour guérir de votre relation avec la nourriture.

 

[scint2]

Vous avez aimé « Vous ne voulez pas « accepter » votre corps »

Voici 3 autres articles que vous apprécierez :

     5 astuces de cuisine pour femmes actives

     Comment faire des choix alimentaires sains

     Pourquoi écouter son corps pour perdre du poids

 

C’était  « Vous ne voulez pas « accepter » votre corps »

A votre bien-être… Sophie

 

P.S. : Si cet article « Vous ne voulez pas « accepter » votre corps » vous a plus, cliquez sur j’aime. J’en serai ravie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :